Équipements sportifs

Équipements sportifs

Quelles et combien d’infrastructures ont été créées en 12 ans ? (2008 : 8000 habitants – 2012 : 12 000 habitants)

Nos élus n’ont pas su anticiper face aux constructions massives et à l’arrivée de nouveaux Védasiens.

Les associations, écoles, Védasiens se retrouvent face à un dilemme : comment répondre aux besoins et à l’épanouissement de chacun ?

Le groupe scolaire Louise Michel attend depuis des années le gymnase. Des promesses ont été faites mais on attend toujours.

L’ensemble du groupe scolaire les Escholiers, ne peut pas bénéficier du gymnase de la PARRE car pas assez de créneaux disponibles (créneaux dédiés en grande partie au collège)

Les élèves de ces deux groupes scolaires sont obligés de prendre le car pour aller au gymnase de la Combe, à St Jean de Védas, ce qui engendre des problèmes d’organisation pour nos écoles.

Le groupe scolaire Jean d’Ormesson ne dispose pas pour l’instant d’un gymnase.

Les associations sont en incapacité de pouvoir accueillir plus d’adhérents, licenciés, et ne peuvent se développer. De plus, elles ne peuvent pas bénéficier de créneaux supplémentaires.

Enfin les installations deviennent inadaptées et des problèmes de sécurité se posent.

Nous proposons un gymnase par groupe scolaire soit un gymnase à Roque Fraïsse, un gymnase à Etienne Vidal et un agrandissement du gymnase actuel à la Parre.

Tous ces gymnases profiteraient aux écoles, mais également aux associations existantes et futures.

Possibilités aussi à d’autres associations comme le volley-ball, tennis de table, boxe et autres d’être accueillies et de se développer sur notre commune.

Concernant les complexes sportifs, La Parre, et Etienne Vidal, il faut les rénover, les repenser afin qu’ils répondent aux besoins de chacun.

Le complexe de la Parre, réfection complet du stade athlétisme et multisport.

Pour le club de tennis, il faut anticiper la construction d’un cours supplémentaire en gardant le terrain nu qui est actuellement disponible et réfléchir avec l’ensemble des acteurs sur la possibilité de couvrir deux terrains.

Le complexe Etienne Vidal accueille actuellement le foot, le flag, le rugby en partie et le tir à l’arc.

En effet, le club de rugby est sur deux lieux différents ce qui n’est pas pratique

Nous voulons repenser ce complexe en créant un pôle foot avec le flag, et un pôle rugby avec chacun leur terrain, club house, vestiaires, tribunes et parking. La construction du pôle rugby se ferait sur le terrain de tir à l’arc.

Le club de tir à l’arc serait déplacé sur l’ancien stade de rugby. Espace plus adapté et qui leur permettrait de se développer.

Le boulodrome souhaiterait également être déplacé (causes : nuisance lors d’organisation de compétitions, rencontres)

 Il faudrait voir la possibilité de les intégrer avec le club de tir à l’arc sur l’actuel stade de rugby, sinon aux Terral, côté aire de jeux. Plusieurs options peuvent aussi être étudiées.

Un commentaire

  • Absolument nécessaire autant pour tous les sportifs, l’encadrement, les acompagnateurs, les parents et spectateurs et les équipes reçues lors de »compétitions ».

    Antoine PAGAN Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *